Pensées négatives, ruminations, anxiété - Comment en sortir ?

Mis à jour : il y a 4 jours

Vous découvrirez que vos pensées obsessionnelles sont causées par votre état émotionnel et qu’il existe des moyens pour changer cet état, générer des pensées positives et vous mettre en action.


Je suis Cécile Cubadda Coach professionnel & personnel et je vous propose de découvrir comment sortir de vos pensées négatives.

Vous-êtes prêt ? C’est parti.



Comme un ordinateur

Notre cerveau fonctionne comme un ordinateur, parfois, quand on ne fait pas attention, un virus prend le contrôle. C’est le cas pour les ruminations et si l’on ne les nettoie pas, elles prennent le contrôle de notre esprit. Résultat, on a tendance à rater tout ce qu’on fait. C’est le début de la fameuse loi des séries. Autre conséquence, la peur. On s’imagine ne pas y arriver et on se dit : “s'il arrivait ceci… et s'ils se moquaient de moi… et si je n’y arrivais pas, et si ce n’était pas assez bien et si… et si…” bref, le programme se met en route.


Heureusement, nous avons tous en nous de très puissants anti-virus qui sont déjà installés dans notre corps et notre cerveau. Il ne reste plus qu’à les lancer pour chasser nos ruminations.


Mais avant ça, essayons de comprendre. Tout d’abord, il est important que vous sachiez que ce que peut faire l’être humain est vraiment incroyable et si vous n’arrivez pas à avoir de résultats ou les pensées adéquates, ce n’est pas parce que vous n’en n’êtes pas capable, c’est parce que vous vous trouvez dans un état émotionnel négatif qui vous domine.


Si vous êtes dans un état de stress, de peur, de tristesse, vos pensées en seront impactées et auront une influence sur votre comportement qui va produire des résultats qui seront très différents de ceux espérés : c’est les bourdes, les erreurs, etc... Si à l’inverse, vous vous trouvez dans un état émotionnel de courage, de joie, d’envie, vos comportements en seront influencés et vos résultats bien meilleurs.


Donc, pour ne plus ruminer et avoir des pensées positives, vous devez avant tout aller à la source du problème et modifier votre état émotionnel.



Mais alors, comment changer d’état émotionnel quand l’on ne se sent pas bien ?

Pour ça, je vous propose 2 méthodes. Et je vous préviens tout de suite, ce n’est pas en se répétant “je me sens bien, je me sens bien, je me sens bien, je me sens bien, …” que vous allez vous sentir mieux.


Méthode 1 :

L’une de ces méthodes est de changer radicalement la façon dont vous utilisez votre physiologie, autrement dit, comment vous utilisez votre corps.


Si vous vous imaginez en face d’une personne déprimée, dites-moi, à quoi ressemble-elle ? Comment se tient-elle ? Comment s'exprime-t-elle ? Comment respire-t-elle ?

Un personne déprimée a tendance à être courbée, la tête baissée, le visage triste, le regard au sol et quand elle parle, ce n’est pas très fort, avec un rythme plutôt lent.

Si vous prenez cette même personne, et que vous lui faites accélérer le rythme de sa parole, de ces mouvements, relever ses épaules, respirer plus profondément, parler plus fort, comment pensez-vous qu’elle va se sentir ? Son état émotionnel va complètement changer et se synchroniser avec ce qu’exprime son corps, c’est à dire plus de confiance et plus de bien-être.

Pourquoi ? Parce que changer sa physiologie envoie de nouveaux signaux à votre cerveau qui génèrent des changement radicaux sur notre état émotionnel et implique de nouveaux comportements et de nouveaux résultats.


Faites un essai. Je vous invite à vous mettre debout. Placez vos mains sur vos hanche comme le ferait superwoman ou superman. Respirez profondément. Encore une fois. Et maintenant, comment vous sentez-vous ?

Une étude de Harvard démontre que si vous continuez cet exercice pendant seulement 2 minutes, vous allez faire croître votre taux de testostérone, une hormone qui favorise la confiance en soi, de plus de 20%, que vous soyez un homme ou une femme, et votre taux de cortisol qui est l’hormone du stress, va baisser de 22%. Tout ça juste en 2 minutes !


Ainsi ce nouvel état émotionnel que vous pouvez créer avec ce type d’exercice, va vous apporter un sentiment de confiance qui va générer de nouvelles pensées, qui amèneront à de nouvelles actions et de nouveaux résultats.


Résumé de la première méthode : pour changer d’état émotionnel et chasser les mauvaises pensées, changez votre posture. Mettez vous dans une position de gagnant ou de gagnante, et respirer profondément pendant 2 minutes.


Méthode 2 :

La deuxième méthode que je vous propose est de changer votre attention en vous posant une bonne question. Par exemple, de quoi êtes-vous fier dans votre vie ? Et je souhaite que vous vous posiez cette question maintenant.

Si vous pouvez sentir quelque chose pour lequel vous vous sentez vraiment fier là maintenant : vos enfants, vous-même, quelque chose que vous avez fait, que vous avez accompli ?

Avez-vous trouvez quelque chose pour lequel vous êtes vraiment fier ? Prenez le temps de trouver cette source de fierté. J’en suis convaincue, vous avez en vous quelque chose pour lequel vous pouvez être vraiment fier.


Maintenant fermez les yeux et portez toute votre attention sur ce que ça vous fait ressentir d’être vraiment fier. Restez focalisé sur ce moment. Comment respirez vous quand vous vous sentez vraiment fier ? et si vous étiez un enfant, à quoi ressemblerait votre visage avec toute cette fierté ? Impossible de le cacher, je suis sûre que vous souriez !


Variante méthode 2 :

Je vous propose une autre bonne question. Qu’est-ce qui vous rend enthousiaste ? Un moment ou quelque chose que vous voulez. Quoi que ce soit, il faut que ça vous anime.


Comme tout à l’heure, fermez les yeux. Maintenant, portez votre attention sur ce qui vous enthousiasme, ressentez le comme si ça arrivait vraiment : vous êtes entrain de conduire cette belle voiture qui vous fait tant envie, votre adrénaline s’affole, vous réussissez cette épreuve, vous gagnez ce prix. Comment respirez-vous quand vous vous sentez vraiment enthousiaste ? Et essayez ça, quand vous étiez enfant, vous deviez être particulièrement bruyant quand vous étiez enthousiaste, quel était votre cri ? Faites-le maintenant ! Faites un son d’enthousiasme maintenant. Faites le encore, faites le encore !


Et là, tout de suite, est-ce que vous sentez cette enthousiasme dans votre corps ?


Ainsi, vous pouvez changer votre état interne juste en changeant ce sur quoi vous portez votre attention : la bonne question, ou sur la façon dont vous utilisez votre corps. Vous mettre dans un état émotionnel positif aura une influence positive sur vos pensées. C’est ça, l’antivirus.



Ce qu’il faut retenir de cet article :

Votre état interne ou émotionnel induit la nature de vos pensées et en le modifiant vous changez la teneur de celles-ci.


Je vous propose 2 méthodes pour modifier votre état :

  1. Prenez pendant 2 minutes une position de gagnant : super man/woman, bras en V en l’air comme quand on gagne un prix, etc... car si votre état interne influe votre comportement, votre comportement influe aussi votre état interne. Pour aller plus loin, je vous invite à aller voir le Ted d’Amy Cuddy à ce sujet : https://youtu.be/Ks-_Mh1QhMc.

  2. Posez vous l’une de ces 3 questions : de quoi suis-je vraiment fier ? Qu’est-ce qui me rend enthousiaste ? Ou encore, de quoi suis-je reconnaissant ? Puis visualisez-vous fier, reconnaissant et/ou enthousiaste. Ressentez le. Vivez le. Écoutez le.



Ainsi en changeant votre façon de procéder, vous reprenez le contrôle sur vos pensées pour vous sentir fort, serein, positif. Et maintenant ? Utilisez toute cette belle énergie pour faire de grandes choses, vous en êtes capable !




  • linkedin-cecilecubadda
  • YouTube-coaching
  • FB-cecilecubadda
  • Icone-instagram
  • icone-twitter-coach

© 2020 Cécile CUBADDA - Conditions générales de vente - Vie Privée

CÉCILE CUBADDA
Coach Professionnel
  • linkedin-cecilecubadda
  • YouTube-coaching
  • FB-cecilecubadda
  • Icone-instagram
  • icone-twitter-coach
search (1).png